La façon dont le Prophète transmettait
le message de Dieu

Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie
Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu
Le Prophète mettait les hommes en garde contre l'idolâtrie
Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l'invisible
Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes
Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu
Le Prophète expliquait que le Coran avait été révélé comme guidance et bonne nouvelle pour les Musulmans
Le Prophète a révélé qu'au Jour des Comptes, nul ne portera les péchés d'autrui
Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de la ruine de leurs prédécesseurs
Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort
Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l'Heure
Il nous a révélé que certaines personnes resteront en enfer pour l'éternité
Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L'invoquant par Ses plus beaux noms
Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes
Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale
Le Prophète mettait les gens en garde contre l'arrogance
Les déclarations du Prophète concernant l'usage que l'on fait de ses biens dans le sentier de Dieu
Mohammad était aussi le prophète des djinns
Les avertissements du Prophète à ses adversaires
Il ne s'engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants
Il appelait les mécréants à se repentir
Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable
Il a averti les mécréants de leur sort en leur rappelant l'existence de l'au-delà 
Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l'enfer
Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu'il ne se joindrait jamais à eux
Les rappels du Prophète aux Gens du Livre
Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire
Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer


Comme l'explique le verset: “Appelle donc (les gens) à cela; reste droit comme il t'a été commandé…” (Sourate ash-Shura: 15), Mohammad (pbsl) fut le dernier prophète envoyé pour avertir l'humanité. Comme les autres prophètes, sa mission consistait à appeler les hommes à suivre le droit chemin, à avoir foi en Dieu, à vivre en pensant à l'au-delà et à répandre la vertu. Les méthodes qu'il employa, la façon dont il expliquait les choses, le style auquel il recourait, sont toujours des exemples pour tous les Musulmans et quand un Musulman veut inviter les gens à se tourner vers la religion, il se doit de parler et d'agir comme le Prophète.

Dans ce verset, le Coran nous dit que le Prophète a reçu pour mission d'avertir l'humanité:

Dis: “Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] de Dieu, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preu ve évidente. Gloire à Dieu! Et je ne suis point du nombre des associateurs.” (Sourate Yusuf: 108)

Le Prophète faisait tout son possible et plus encore pour avertir les hommes et déployait de grands efforts pour atteindre le plus grand nombre de gens. Un verset nous dit:

Dis: “Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage?” Dis: “Dieu est témoin entre moi et vous; et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par sa voie, vous et tous ceux qu'il atteindra.” Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Dieu d'autres divinités? Dis: “Je n'atteste pas.” Dis [aussi]: “Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez.” (Sourate al-An'am: 19)

En délivrant le message du Coran, le Prophète abolissait complètement les religions corrompues que les polythéistes avaient héritées de leurs ancêtres, aussi rencontrait-il une résistance farouche. Toutefois, il exécutait fidèlement l'ordre de Dieu et ne tenait pas compte de leur hostilité et de leur animosité. Dieu conseille le Prophète en ce sens dans un verset:

Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne-toi des associateurs. Nous t'avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs. (Sourate al-Hijr: 94-95)

Les Musulmans de notre époque doivent exposer aussi la morale du Coran aux gens, sans faire attention à l'opposition à laquelle ils seront confrontés. Ils ne doivent craindre “le blâme d'aucun blâmeur”, comme le Prophète l'a fait. C'est un signe de vertu et de piété qui sera rétribué au paradis. Le Prophète enjoignait aux croyants d'appliquer cette sounna par ces mots, “Transmettez mon enseignement, ne serait-ce qu'une phrase.”35 

Le Prophète expliquait aux hommes que la puissance de Dieu est infinie

Afin que les hommes saisissent l'étendue de la puissance de Dieu et adoptent envers Lui l'attitude qui sied, le Prophète avait pour habitude de leur parler de la grandeur de Dieu et des preuves que sont les splendeurs de la création. Il devint ainsi le moyen par lequel ils apprirent à aimer Dieu et à Le craindre. Ce verset nous informe sur la façon dont le Prophète devait s'exprimer:

Dis: “Que diriez-vous? Si Dieu vous assignait la nuit en permanence jusqu'au Jour de la Résurrection, quelle divinité autre que Dieu pourrait vous apporter une lumière? N'entendez-vous donc pas?” Dis: “Que diriez-vous? Si Dieu vous assignait le jour en permanence jusqu'au Jour de la Résurrection, quelle divinité autre que Dieu pourrait vous apporter une nuit durant laquelle vous reposeriez? N'observez-vous donc pas?” (Sourate al-Qasas: 71-72)

Le Prophète Mohammad exposait également les preuves de la création divine à ceux qui ne croyaient pas en l'au-delà et leur expliquait que Dieu, qui avait le pouvoir de les créer, avait aussi le pouvoir de recommencer cette création dans l'au-delà. Lisons le verset en question:

Dis: “Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Dieu crée la génération ultime. Car Dieu est Omnipotent.” (Sourate al-'Ankabut: 20)

Voici des exemples de versets où il est demandé au Prophète d'expliquer aux hommes à quel point Dieu est au-dessus de tout ce qu'ils peuvent Lui associer et qu'Il ne connaît aucun manque ni besoin:

Dis: “Devais-je prendre pour allié autre que Dieu, le Créateur des cieux et de la terre? C'est Lui qui nourrit et personne ne Le nourrit. Dis: “On m'a commandé d'être le premier à me soumettre.” Et ne sois jamais du nombre desassociateurs. Dis: “Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour redoutable.” (Sourate al-An'am: 14-15)

Dans le Coran, Dieu indique aussi au Prophète la façon d'expliquer aux hommes qu'il n'y a de dieu hormis Dieu et que notre Seigneur est le Seigneur de l'univers:

Dis: “Qui est le Seigneur des cieux et de la terre?” Dis: “Dieu.” Dis: “Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes ni bien ni mal?” Dis: “Sont-ils égaux, l'aveugle et celui qui voit? Ou sont-elles égales, les ténèbres et la lumière? Ou donnent-ils à Dieu des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux?” Dis: “Dieu est le Créateur de toute chose, et c'est Lui l'Unique, le Dominateur suprême.” (Sourate ar-Ra'd: 16)

Le Prophète apprit à sa communauté, qui savait que Dieu existait mais ne connaissait pas Sa puissance infinie et ne saisissait pas toute la portée de Son existence, à reconnaître Sa puissance. Ensuite, il lui apprit à prendre garde aux péchés. Voici les versets en question:

Dis: “À qui appartiennent la terre et ceux qui y sont, si vous savez?” Ils diront: “À Dieu.” Dis: “Ne vous souvenez-vous donc pas?” Dis: “Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trône sublime?” Ils diront: [ils appartiennent] “À Dieu.” Dis: “Ne craignez-vous donc pas?” Dis: “Qui détient dans Sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n'a pas besoin d'être protégé? [Dites], si vous le savez!” Ils diront: “Dieu.” Dis: “Comment donc se fait-il que vous soyez ensorcelés?” [au point de ne pas croire en Lui]. (Sourate al-Muminun: 84-89)

Le Prophète expliquait que la seule voie droite est celle de Dieu

Certaines personnes choisissent de suivre des chemins hasardeux jalonnés d'erreurs, de superstitions, d'idées et de méthodes nocives. Ces voies ne peuvent aboutir qu'à leur perte, dans ce monde et dans l'autre. Le Prophète s'est toujours efforcé de convier les hommes vers la voie la plus belle et la plus noble, la voie de Dieu, afin de leur permettre d'accéder au salut dans ce monde et dans l'autre.

Dis: “Invoquerons-nous, au lieu de Dieu, ce qui ne peut nous profiter ni nous nuire? Et reviendrons-nous sur nos talons après que Dieu nous a guidés, comme quelqu'un que les diables ont séduit et qui erre perplexe sur la terre, bien que des amis l'appellent vers le droit chemin (lui disant): “Viens à nous.” Dis: “Le vrai chemin, c'est le chemin de Dieu. Et il nous a été commandé de nous soumettre au Seigneur de l'univers.” (Sourate al-An'am: 71)

Le Prophète a également déclaré dans un hadith que la voie droite est celle de Dieu et de Son Prophète:

La meilleure des paroles est la parole de Dieu, et la meilleure guidée est celle de Mohammad.36

Le Prophète mettait les hommes en garde contre l'idolâtrie

L'une des principales erreurs contre lesquelles le Prophète mettait en garde son peuple est le fait de donner des associés à Dieu (shirk). Comme on peut le voir dans les versets du Coran, le Prophète rappelait toujours aux gens que Dieu est le seul dieu, que nul ne détient le pouvoir excepté Lui, et il les mettait en garde contre l'idolâtrie. Cela faisait partie de sa mission, comme le montrent ces versets:

Dis: “Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] de Dieu, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Dieu! Et je ne suis point du nombre des associateurs.” (Sourate Yusuf: 108)

Dis: “Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne.” Dis: “Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit.” Dis: “Vraiment, personne ne saura me protéger contre Dieu; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui.” (Sourate al-Jinn: 20-22)

Dis: “Il m'a été ordonné d'adorer Dieu en Lui vouant exclusivement le culte, et il m'a été ordonné d'être le premier des Musulmans.” Dis: “Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible.” Dis: “C'est Dieu que j'adore, et Lui voue exclusivement mon culte. Adorez donc, en dehors de Lui, qui vous voudrez!” Dis: “Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles.” C'est bien cela la perte évidente. (Sourate az-Zumar: 11-15)

N'est-ce pas Lui qui commence la création, puis la refait, et qui vous nourrit du ciel et de la terre. Y a-t-il donc une divinité avec Dieu? Dis: “Apportez votre preuve, si vous êtes véridiques!” (Sourate an-Naml: 64)

Le Prophète, qui rappelait à son peuple que Dieu était le seul dieu, leur disait aussi que rien de ce qu'ils pouvaient associer à Dieu n'avait le pouvoir de créer quoi que ce fût, de leur porter préjudice ou de leur procurer un avantage. Voici les versets qui en parlent: 

Dis: “Invoquez ceux que vous prétendez, (être des divinités) en dehors de Lui. Ils ne possèdent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le détourner. (Sourate al-Isra': 56)

Dis: “Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors de Dieu? Montrez-moi donc ce qu'ils ont créé de la terre! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d'une science, si vous êtes véridiques.” (Sourate al-Ahqaf: 4)

Dis: “Invoquez ceux qu'en dehors de Dieu vous prétendez [être des divinités]. Ils ne possèdent même pas le poids d'un atome, ni dans les cieux ni sur la terre. Ils n'ont jamais été associés à leur création et il n'y a personne parmi eux pour Le soutenir.” (Sourate Saba': 22)

Dis: “Avez-vous réfléchi à vos associés que vous invoquez en dehors de Dieu? Montrez-moi ce qu'ils ont créé sur la terre. Ou ont-ils été associés à la création des cieux?” Ou leur avons-Nous apporté un Livre qui contienne des preuves de la véracité de ce qu'ils font? Non en vérité! Mais ce n'est qu'en toute illusion que les injustes se font des promesses les uns aux autres. “ (Sourate Fatir: 40)

La plupart des gens croient en Dieu mais sont incapables d'apprécier Sa puissance et Sa grandeur, ils ne parviennent pas à comprendre qu'Il est le seul ami et protecteur et croient faussement que des entités autres que Dieu peuvent leur apporter de l'aide. Le Prophète expliquait ces vérités à son peuple et tentait ainsi de le libérer de l'idolâtrie. C'est un devoir qui lui était assigné, comme on le voit dans ces versets:

Mustafa Rakim Efendi. 1797. "Je déclare que Dieu est la perfection morale et je Lui rends grâce. Il n'est de dieu hormis Lui. Il est le Tout-Puissant et il n'est de puissance que Dieu."

Si tu leur demandais: “Qui a créé les cieux et la terre?”, ils diraient assurément: “Dieu.” Dis: “Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors de Dieu; si Dieu me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal? Ou s'Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?” Dis: “Dieu me suffit: c'est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui.” (Sourate az-Zumar: 38)

Dis: “Quel est celui qui peut vous protéger de Dieu, s'Il vous veut du mal ou s'Il veut vous accorder une miséricorde?” Et ils ne trouveront pour eux-mêmes en dehors de Dieu, ni allié ni secoureur. (Sourate al-Ahzab: 17)

Dieu a créé l'homme, Il en est l'unique ami et protecteur. Mais ceux qui ne Le craignent pas refusent d'admettre cette vérité. Ce n'est qu'en cas de détresse, quand un événement fâcheux leur montre clairement à quel point ils sont impuissants, qu'ils comprennent que seul Dieu peut leur venir en aide. Le Prophète rappelait également cela à son peuple. Il disait qu'en période de trouble les gens n'ont aucun protecteur hormis Dieu. Le Prophète est incité dans le Coran à effectuer de tels rappels:

Dis: “Informez-moi: si le châtiment de Dieu vous vient, ou que vous vient l'Heure, ferez-vous appel à autre que Dieu, si vous êtes véridiques?” C'est plutôt à Lui que vous ferez appel. Puis, Il dissipera, s'Il veut, l'objet de votre appel et vous oublierez ce que vous [Lui] associiez. (Sourate al-An'am: 40-41)

Les croyants qui se remémorent cette vérité soulignée par le Prophète savent bien, sans avoir à subir de telles difficultés, que seul Dieu peut leur venir en aide et que Lui seul a le pouvoir de les libérer de leurs soucis. Dans le Coran, Dieu dit:

Dis: “Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer?” Vous L'invoquez humblement et en secret: “S'Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants.” Dis: “C'est Dieu qui vous en délivre ainsi que toute angoisse. Pourtant, vous Lui donnez des associés.” (Sourate al-An'am: 63-64)

Le Prophète a averti les Musulmans des dangers de l'idolâtrie dans ces hadiths:

Le plus grand des péchés est d'associer des partenaires à Dieu (le shirk), alors que c'est Lui qui vous a créés.37 

Ailleurs, le Prophète a déclaré que le fait de ne rien associer à Dieu est à la fois la preuve et la condition nécessaire à la foi:

Quiconque rencontre Dieu sans Lui avoir rien associé, entrera au paradis.38

 

Dis: "Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'inconnaissable, à part Dieu." Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités!
(Sourate an-Naml: 65)

 

Il a également souligné le grand danger qui se dissimule derrière l'idolâtrie:

Devrais-je ne pas vous informer de ce que je crains pour vous plus que le Dajjal? Il s'agit de l'idolâtrie cachée, lorsqu'une personne se tient debout pour la prière et l'embellit à cause du regard des gens.39 

L'idolâtrie dans ma Ummah est plus discrète et insidieuse qu'une colonne de fourmis gravissant un rocher dans la nuit noire...40 

Le Prophète a révélé que seul Dieu connaît l'invisible

Le mot ghaib dans le Coran désigne les choses cachées que l'homme ne peut voir ni connaître. Ce qui arrivera dans le futur nous est inconnu par exemple. Mais tout ce qui a trait à l'avenir, à l'avenir de chaque individu, pays, immeuble ou meuble est connu seulement de Dieu. Voici comment le Prophète devait expliquer à son peuple que la connaissance de l'invisible (ilm-ul-ghaib) est l'apanage de Dieu:

Dis: “Dieu sait mieux combien de temps ils demeurèrent là. À Lui appartient l'inconnaissable des cieux et de la terre. Comme Il est Voyant et Audiant! Ils n'ont aucun allié en dehors de Lui et Il n'associe personne à Son commandement.” (Sourate al-Kahf: 26)

Dis: “Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'inconnaissable, à part Dieu.” Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités! (Sourate an-Naml: 65)

Dis: “Certes, mon Seigneur lance la vérité, [à Ses messagers]. Il est Parfait Connaisseur des inconnaissables.” (Sourate Saba': 48)

Dans le Coran, Dieu dit au Prophète:

Dis: “Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce que Dieu veut. Et si je connaissais l'inconnaissable, j'aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m'aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu'un avertisseur et un annonciateur.” (Sourate al-A'raf: 188)

Le Prophète rappelait aux hommes que Dieu entend leurs conversations les plus secrètes

Certaines personnes pensent que lorsqu'elles projettent de commettre un méfait, de conspirer avec leurs complices ou de répandre des rumeurs, elles peuvent se cacher d'autrui. En réalité, Dieu connaît toutes les pensées de l'homme, les idées qui traversent son esprit. Il sait ce que deux personnes se murmurent à l'oreille et tout qui se passe dans la terre et les cieux. Il est le témoin permanent de nos actes. Tout homme devra rendre compte dans l'au-delà pour toutes ces choses qu'il pensait avoir faites ou dites en secret, à l'insu de tous. Il se peut qu'on oublie ces paroles mauvaises mais Dieu nous les rappellera et les exposera devant nous au Jour du Jugement.

Le Prophète attirait également l'attention des gens sur cette réalité et avertissait du fait qu'ils devaient rendre compte de leurs actes un jour. Voici des exemples de versets à ce sujet:

Dis: “Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien vous le divulguiez, Dieu le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Dieu est Omnipotent.” (Sourate Al ‘Imran: 29)

Dis: “Dieu suffit comme témoin entre vous et moi.” Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.” (Sourate al-Isra': 96)

Si ensuite ils se détournent dis alors: “Je vous ai avertis en toute équité; je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain. Il connaît ce que vous dites à haute voix et ce que vous cachez.” (Sourate al-Anbiya': 109-110)

Dis: “Est-ce vous qui apprendrez à Dieu votre religion, alors que Dieu sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre?” Et Dieu est Omniscient.” (Sourate al-Hujurat: 16)

Le Prophète a annoncé que le Coran était la parole révélée de Dieu

Du vivant du Prophète et après sa mort, des gens ont nié l'origine divine du Coran. Certains allèrent jusqu'à prétendre que c'était le Prophète lui-même qui l'avait écrit. Or il est évident que le Coran n'est pas une œuvre humaine. Le Coran est la parole de Dieu, il abonde en miracles et manifeste une sagesse supérieure qui n'est pas à la portée d'un simple être humain. Le Prophète rappelait cette vérité à son peuple et lui expliquait que le Coran avait été révélé par Dieu, comme l'indiquent ces versets:

Dis: “L'a fait descendre Celui qui connaît les secrets dans les cieux et la terre. Et Il est Pardonneur et Miséricordieux.” (Sourate al-Furqan: 6)

Dis: “Voyez-vous? Si ceci (le Coran) émane de Dieu et qu'ensuite vous le reniez; qui se trouvera plus égaré que celui qui s'éloigne dans la dissidence?” (Sourate Fussilat: 52)

Le premier manuscrit original du Coran (sourate al-Qadr) se trouve dans le département des archives
du Palais Topkapi à Istanbul.

Ceux qui prétendaient que le Coran était l'œuvre d'un être humain n'avaient pas conscience des miracles qu'il recelait et que sa sagesse provenait de Dieu. En vérité le Coran est un livre tel que les hommes et les djinns en se réunissant n'auraient pu l'écrire, et à plus forte raison un seul homme. Dans le Coran, Dieu enjoint au Prophète de tenir à ses détracteurs le discours suivant:

Dis: “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres.” (Sourate al-Isra': 88)

Ou bien ils disent: “Il (Mohammad) l'a inventé?” Dis: “Composez donc une sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Dieu, si vous êtes véridiques.” (Sourate Yunus: 38)

Dans un autre hadith, le Prophète affirme que le Coran est la parole de Dieu:

L'honnêteté fut descendue des cieux et établie au fond des cœurs des hommes (les croyants sincères), et alors le Coran fut révélé et les gens lurent le Coran (l'apprirent) et apprirent aussi la sounna. Le Coran comme la sounna ont renforcé leur honnêteté (celle des croyants sincères).41 

 

La révélation du livre vient de Dieu, le Puissant, le Sage.
(Sourate az-Zumar: 1)

… Alif, Lam, Ra. (Voici) un livre que Nous avons fait descendre sur toi, afin que – par la permission de leur Seigneur – tu fasses sortir les gens des ténèbres vers la lumière, sur la voie du Tout
Puissant, du Digne de louange.
(Sourate Ibrahim: 1)

 

Le Prophète expliquait que le Coran avait été révélé comme guidance et bonne nouvelle pour les Musulmans

Le Prophète disait aux gens que le Coran mène les gens vers le droit chemin et leur conseillait de leur prendre pour guide. Voyons les versets qui s'y rapportent:

Dis: “C'est le Saint Esprit [Gabriel] qui l'a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, ainsi qu'un guide et une bonne annonce pour les Musulmans. (Sourate an-Nahl: 102)

Dis: “Si je m'égare, je ne m'égare qu'à mes dépens; tandis que si je me guide, alors c'est grâce à ce que mon Seigneur m'a révélé, car Il est Audiant et Proche.” (Sourate Saba': 50)

C'est pourquoi le Prophète attachait une grande importance à l'enseignement du Coran:

Acquérez la connaissance et transmettez-la aux gens. Apprenez le Coran et enseignez-le aux gens, car je suis voué à quitter ce monde.42 

Le Prophète a révélé qu'au Jour des Comptes, nul ne portera
les péchés d'autrui

Une des croyances erronées qui prévalent dans les sociétés ignorantes dit qu'une personne peut se charger des péchés d'autrui. Par exemple, une personne peut dissuader son ami d'accomplir une obligation religieuse en disant: “J'assumerai le poids de ce péché.” Évidemment, cette personne commet alors un péché en s'opposant à l'accomplissement du devoir religieux, mais l'ami en question se rend lui-même coupable d'un péché en ne remplissant pas son devoir. En d'autres termes, nul ne peut assumer les péchés d'un autre à sa place. Au Jour du Jugement chacun répondra de ses propres actes. Personne ne sera interrogé sur les péchés d'autrui. Dieu a dit au Prophète Mohammad d'expliquer ce point en ces termes:

Dis: “Chercherais-je un autre Seigneur que Dieu, alors qu'Il est le Seigneur de toute chose? Chacun n'acquiert [le mal] qu'à son détriment: personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui. Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergiez.” (Sourate al- An'am: 164)

Les paroles du Prophète, notamment celle-ci: “aucune âme ne portera le fardeau d'autrui,”43 permettent de dissiper cette superstition populaire.

Le Prophète conseillait à son peuple de tirer les leçons de
la ruine de leurs prédécesseurs

Tout au long de l'histoire, les sociétés qui se sont opposées à Dieu, à Ses messagers et à Sa religion, ont été anéanties par de violents cataclysmes qui n'ont laissé aucune trace de leur passage sur terre. La disparition de ces cités devrait servir de leçon pour tout le monde et inciter les gens à se tourner vers Dieu et à craindre Sa colère.

Dis: “Parcourez la terre et voyez ce qu'il est advenu des criminels.” (Sourate an-Naml: 69)

Dis: “Parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui traitaient la vérité de mensonge.” (Sourate al-An'am: 11)

Dis: “Parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant. La plupart d'entre eux étaient des associateurs.” (Sourate ar-Rum: 42)

À la lumière de ces versets, le Prophète a dit: “Réjouissez-vous et espérez ce qui vous réjouit! Par Dieu je ne crains pas pour vous la pauvreté, mais je crains que vous ne meniez une vie d'aisance, comme le firent les nations passées, dans laquelle vous rivaliserez les uns les autres , comme l'ont fait vos prédécesseurs, et que cela vous détruise comme cela les a détruits.”44 Il avertissait ainsi son peuple des fléaux qui s'étaient abattus sur d'autres à cause de leur laissez-aller.

Le Prophète rappelait aux hommes la terrible échéance de la mort

La perspective de la mort est l'une des plus grandes craintes de ceux qui doutent de l'existence de l'au-delà ou n'y croient pas. Puisqu'ils croient que la mort marque la fin de toute chose, ils se cramponnent désespérément à ce monde. Néanmoins tout homme mourra au moment décrété par Dieu, et il n'y a aucun moyen de s'en échapper. Le Prophète disait également aıx gens qu'il ne sert à rien de fuir la mort et les invitait à penser à la vraie vie, celle qui commence après.

Dis: “Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est le décès (sans combat) ou la mise à mort (dans le combat) que vous fuyez; dans ce cas, vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps).” (Sourate al-Ahzab: 16)

Dis: “Le rendez-vous est pour un jour que vous ne saurez retarder d'une heure, ni avancer!” (Sourate Saba': 30)

Le Prophète a exhorté les croyants à penser à la mort en disant:

Ceux qui ont conscience de l'échéance de la mort et s'y préparent, voilà les plus sages de tous.45

Il a révélé que seul Dieu avait connaissance de l'Heure

L'une des préoccupations majeures des hommes est de connaître le moment où surviendra le Jour du Jugement. Mais Dieu a révélé que Lui seul détient cette connaissance et a indiqué au Prophète la réponse à donner si on lui posait la question:

Les gens t'interrogent au sujet de l'Heure. Dis: “Sa connaissance appartient exclusivement à Dieu.” Qu'en sais-tu? Il se peut que l'Heure soit proche. (Sourate al-Ahzab: 63)

Si ensuite ils se détournent dis alors: “Je vous ai avertis en toute équité; je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain.” (Sourate al-Anbiya': 109)

Il nous a révélé que certaines personnes  resteront en enfer
pour l'éternité

Une superstition très courante dans les sociétés ignorantes consiste à croire que les damnés resteront pendant une période déterminée en enfer puis en sortiront. Or Dieu nous a fait savoir que certaines personnes y resteront pour l'éternité. Conformément à l'ordre divin, le Prophète a réfuté la croyance de ceux qui prétendaient que nul ne resterait à jamais en enfer:

Et ils ont dit: “Le feu ne nous touchera que pour quelques jours comptés!” Dis: “Auriez-vous pris un engagement avec Dieu – car Dieu ne manque jamais à Son engagement; – non, mais vous dites sur Dieu ce que vous ne savez pas.” Bien au contraire! Ceux qui font le mal et qui se font cerner par leurs péchés, ceux-là sont les gens du feu où ils demeureront éternellement. Et ceux qui croient et pratiquent les bonnes œuvres, ceux-là sont les gens du paradis où ils demeureront éternellement. (Sourate al-Baqara: 80-82)

Le Prophète a dit quant à la vie au paradis et en enfer:

Quand les gens du paradis iront au paradis et que les gens de l'enfer iront en enfer, on convoquera la mort et on la placera à mi-chemin entre le paradis et l'enfer et ensuite on l'égorgera. On annoncera alors: “Ô gens du paradis, il n' y a plus de mort, ô gens de l'enfer, il n'y a plus de mort”, et cette annonce accroîtra la joie des gens du paradis et le désespoir des gens de l'enfer.46 

 

Nous en fîmes des dirigeants qui guidaient par Notre ordre. Et Nous leur révélâmes de faire le bien, d'accomplir la prière et d'acquitter la zakat. Et ils étaient Nos adorateurs. (Sourate al-Anbiya': 73)

 

Il nous a invités à nous remémorer Dieu en L'invoquant par
Ses plus beaux noms

Comme nous l'avons vu précédemment, le Prophète invoquait Dieu par Ses plus beaux noms quand il communiquait le message, expliquait la religion ou bien priait. Il lui était enjoint d'inviter les gens à en faire autant:

Dis: “Invoquez Dieu, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta salat, ne récite pas à voix haute; et n'abaisse pas trop la voix, mais cherche le juste milieu entre les deux.” Et dis: “Louange à Dieu qui ne S'est jamais attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en la royauté et qui n'a jamais eu de protecteur contre l'humiliation.” Et proclame hautement Sa grandeur. (Sourate al-Isra': 110-111)

Il disait aux gens de ne pas faire de distinction entre les prophètes

Obéissant toujours à l'ordre de Dieu, le Prophète nous a appris que nous ne devons pas établir de distinction entre les prophètes de Dieu. Il dit dans un hadith: “N'accordez la prééminence à aucun d'entre les prophètes de Dieu.”47 Tous les prophètes jouissaient de l'affection et de la confiance de Dieu et étaient des gens pieux qui ont reçu le paradis pour rétribution. Tous les prophètes ont enseigné la religion de Dieu et ont à l'instar du Prophète appelé les hommes à suivre la voie droite. C'est là un aspect capital de la mission prophétique ainsi que l'indiquent les versets suivants:

Dis: “Nous croyons en Dieu, à ce qu'on a fait descendre sur nous, à ce qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur: nous ne faisons aucune différence entre eux; et c'est à Lui que nous sommes soumis.” (Sourate Al ‘Imran: 84)

Dites: “Nous croyons en Dieu et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes soumis.” (Sourate al-Baqara: 136)

Le Prophète exhortait les gens à avoir une bonne morale

Nous l'avons souvent répété, le Prophète possédait une morale hors du commun qui était un modèle pour l'humanité tout entière et il exhortait les gens à suivre son exemple, leur décrivant le type de comportement qui plaisait le mieux à Dieu. On le voit dans les versets qui suivent:

Dis: “Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie que Dieu a faite sacrée. Voilà ce que [Dieu] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous. Et ne vous approchez des biens de l'orphelin que de la plus belle manière, jusqu'à ce qu'il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n'imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s'il s'agit d'un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Dieu. Voilà ce qu'Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous.” (Sourate al-An'am: 151-152)

Dis: “Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et le fait d'associer à Dieu ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Dieu ce que vous ne savez pas.” (Sourate al-A'raf: 33)

Voici des hadiths où le Prophète recommande à ses adeptes d'adopter une telle moralité:

Mon Seigneur m'a ordonné neuf choses: de L'honorer, intérieurement et extérieurement, de dire la vérité et de parler convenablement, dans la misère comme dans l'aisance, d'être modéré, dans la richesse et dans la pauvreté, d'être bon envers mes proches et ma parenté, même s'ils ne le sont pas avec moi, d'être généreux envers qui ne l'est pas envers moi, de pardonner à qui m'offense, d'accroître ma connaissance à Son sujet dans le silence, et de parler pour Le mentionner, d'être enfin un exemple pour Ses créatures.48 

Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour
toute l'humanité. Mais la plupart des
gens ne savent pas.
(Sourate Saba': 28)

Ne vous enviez pas les uns les autres, ne vous haïssez pas les uns les autres, ne vous détournez pas les uns des autres, ne vous rabaissez pas mutuellement, mais soyez frères, ô serviteurs de Dieu.49 

Craignez Dieu où que vous soyez, faites suivre une mauvaise action d'une bonne qui l'effacera, et soyez bons envers les gens.50 

Il n'est rien qui pèse plus lourd sur la balance que le bon caractère.51 

Le Prophète a fait à ses compagnons les recommandations suivantes:

La mauvaise conduite anéantit l'adoration divine, comme les épices altèrent le miel.52 

Honore un croyant pour sa religion. Considère-le toujours supérieur pour sa bonne conduite et sa sagesse.53 

Le Prophète mettait les gens en garde contre l'arrogance

Le Prophète affirmait que l'orgueil et l'arrogance étaient les signes d'une mauvaise moralité et que les arrogants se retrouveraient en enfer. Il mettait donc les gens en garde contre ce danger. Par son humilité, sa modestie, son affection et ses prévenances en toutes circonstances, le Prophète était le meilleur des modèles possibles. Voici des exemples d'avertissements où le Prophète dénonce les méfaits de l'arrogance:

En vérité, Dieu est Miséricordieux et aime la miséricorde. L'orgueil consiste à dédaigner la vérité par suffisance et mépris pour les gens.54 

L'arrogance consiste à ridiculiser et rejeter la vérité et à mépriser les gens.55 

Le Prophète a mis en garde ceux qui se vantaient de leur lignée et de leurs ancêtres au point de devenir arrogants, par ces mots:

Dieu, le Très Haut vous a débarrassés de l'orgueil de l'ère antéislamique et de la vanité que les gens tiraient de leurs ancêtres. Soit vous serez de pieux croyants, soit vous serez de misérables pécheurs. Vous êtes fils d'Adam et Adam est né de la poussière. Que les gens cessent donc de se vanter de leurs aïeux. Ces derniers ne sont que le combustible de l'enfer, ou en tout cas ils auront certainement moins de valeur aux yeux de Dieu que le cafard qui fouine dans le fumier.56 

Le Prophète recommandait à ses adeptes de bien s'habiller et d'avoir une apparence plaisante et soignée. En même temps il leur rappelait que ceux qui s'enorgueillissaient à cause des vêtements qu'ils portaient ou de leur apparence connaîtraient l'humiliation et l'avilissement dans ce monde et dans l'autre. Il leur conseillait d'être toujours humbles, comme en témoigne ce récit: 

Dieu fit soudainement engloutir par la terre un homme soigneusement peigné et qui marchait vêtu de beaux vêtements, fier de lui-même, et il ne cessera de s'enfoncer ainsi jusqu'au Jour de la Résurrection.57

Les déclarations du Prophète concernant l'usage que l'on fait
de ses biens dans le sentier de Dieu

Elles se rapportent à la meilleure façon de disposer de ses biens lorsqu'on veut plaire à Dieu. Les gens qui l'entouraient interrogeaient souvent le Prophète à ce sujet et ses explications augmentaient encore leur intérêt et leur ardeur à donner. Le Coran évoque ce fait en mains endroits:

Ils t'interrogent: “Qu'est-ce qu'on doit dépenser?” Dis: “Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Dieu le sait.” (Sourate al-Baqara: 215)

… Et ils t'interrogent: “Que doit-on dépenser (en charité)?” Dis: “L'excédent de vos biens.” Ainsi, Dieu vous explique Ses versets afin que vous méditiez. (Sourate al-Baqara: 219)

Dis: “Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c'est Lui le Meilleur des donateurs.” (Sourate Saba': 39)

Voici quelques-uns des propos par lesquels le Prophète encourageait les Musulmans à se garder de l'avarice et à être prêts à renoncer à leurs biens:

Gardez-vous de commettre l'oppression, car l'oppression est une obscurité le Jour de la Résurrection, et gardez-vous d'être mesquins, car la mesquinerie a perdu ceux qui vous ont précédés, elle les a poussés à verser le sang et à rendre licite ce qui leur était illicite.58 

Ne vous détournez pas d'un pauvre… même si vous ne pouvez lui donner qu'une moitié de datte. Si vous aimez les pauvres et les rapprochez de vous, Dieu vous rapprochera de Lui le Jour de la Résurrection.59 

Mohammad était aussi le prophète des djinns

Dans la 72ème sourate du Coran, la sourate al-Jinn, Dieu révèle que les djinns aussi assistaient aux prêches du Prophète Mohammad et écoutaient le Coran, et que certains l'avaient suivi et étaient devenus Musulmans. On lit dans un verset:

Dis: “Il m'a été révélé qu'un groupe de djinns prêtèrent l'oreille, puis dirent: ‘Nous avons certes entendu une lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur'.” (Sourate al-Jinn: 1-2)

Dans la même sourate, Dieu révèle aussi que certains djinns sont en réalité Musulmans:

Et lorsque nous avons entendu le guide [le Coran], nous y avons cru, et quiconque croit en son Seigneur ne craint alors ni diminution de récompense ni oppression. Il y a parmi nous les Musulmans, et il y en a des injustes [qui ont dévié]. Et ceux qui se sont convertis à l'Islam sont ceux qui ont cherché la droiture. (Sourate al-Jinn: 13-14)

Ces djinns affirment que certains d'entre eux se sont opposés à Dieu en forgeant des mensonges et en répandant des superstitions. Cette religion superstitieuse à laquelle les djinns avaient adhéré est aussi mentionnée dans cette sourate:

En vérité notre Seigneur – que Sa grandeur soit exaltée – ne S'est donné ni compagne, ni enfant! Notre insensé [Iblis] disait des extravagances contre Dieu. Et nous pensions que ni les humains ni les djinns ne sauraient jamais proférer de mensonge contre Dieu. (Sourate al-Jinn: 3-5)

Mais un autre verset rapporte que lorsque le Prophète se levait pour accomplir ses obligations religieuses, les djinns se réunissaient autour de lui:

Et quand le serviteur de Dieu s'est mis debout pour L'invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui. (Sourate al-Jinn: 19)

Et rappelle; car le rappel profite aux croyants. Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent.
(Sourate ahd-Dhariyat: 55-56)

Comme le montrent ces versets, le Prophète Mohammad fut envoyé à tous les hommes et à tous les djinns. De même le Coran est un guide à la fois pour les hommes et les djinns.

Les avertissements du Prophète à ses adversaires

Ceux qui s'opposaient au Coran et au Prophète prenaient un malin plaisir à entraver son chemin en essayant de l'empêcher de transmettre le message, voire de le tuer, de l'arrêter ou de l'exiler. Mais en toutes circonstances, le Prophète leur parlait de l'existence et de la puissance de Dieu, il leur expliquait qu'il était un messager authentique, et que le Coran était la parole révélée de notre Seigneur. Il les avertissait aussi des supplices de l'au-delà. Même lorsque le Prophète triompha d'eux, il n'opprima pas ses adversaires et ne contraignit personne à se convertir, au contraire, il laissa à chacun une totale liberté de croyance.

Voici des exemples de versets sur ce sujet:

Et s'ils te traitent de menteur, dis alors: “À moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous n'êtes pas responsables de ce que je fais et je ne suis pas responsable de ce que vous faites.” (SourateYunus: 41)

Dis: “Voilà ce qui m'est révélé: votre Dieu est un Dieu unique; êtes-vous soumis?” [décidés à embrasser l'Islam] Si ensuite ils se détournent dis alors: “Je vous ai avertis en toute équité; je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain. Il connaît ce que vous dites à haute voix et ce que vous cachez. Et je ne sais pas; ceci est peut-être une tentation pour vous et une jouissance pour un certain temps!” Il dit: “Seigneur, juge en toute justice! Et notre Seigneur le Tout Miséricordieux, c'est Lui dont le secours est imploré contre vos assertions.” (Sourate al-Anbiya': 108-112)

Dis: “Ô mon peuple! Continuez à agir selon votre méthode; moi aussi j'agirai selon la mienne. Ensuite, vous saurez qui aura un meilleur (sort) dans l'au-delà.” Certes, les injustes ne réussiront jamais. (Sourate al-An'am: 135)

Il ne s'engageait pas dans des discussions futiles avec les mécréants

Le Prophète était toujours très patient et compréhensif avec ceux qui niaient l'existence de Dieu, l'authenticité du Coran, et de sa mission prophétique. Il leur disait aussi qu'il serait toujours juste envers eux et n'entrerait pas dans des discussions stériles avec eux. Ce qu'il leur disait, conformément aux commandements de Dieu, est ainsi rapporté dans le Coran:

Appelle donc (les gens) à cela; reste droit comme il t'a été commandé; ne suis pas leurs passions; et dis: “Je crois en tout ce que Dieu a fait descendre comme Livre, et il m'a été commandé d'être équitable entre vous. Dieu est notre Seigneur et votre Seigneur. À nous nos œuvres et à vous vos œuvres. Aucun argument [ne peut trancher] entre nous et vous. Dieu nous regroupera tous. Et vers Lui est la destination.” (Sourate ash-Shura: 15)

Il appelait les mécréants à se repentir

Dieu possède une miséricorde et une compassion infinies. Dans le Coran, Il nous révèle qu'Il acceptera le repentir de tous Ses serviteurs et qu'Il pardonnera à l'homme ses péchés si ce dernier décide d'y renoncer. Le Prophète communiquait cette nouvelle aux mécréants:

Dis à ceux qui ne croient pas que, s'ils cessent, on leur pardonnera ce qui s'est passé. Et s'ils récidivent, (ils seront châtiés); à l'exemple de (leurs) devanciers. (Sourate al-Anfal: 38)

Dans ses hadiths, le Prophète disait aux gens qu'ils pouvaient se repentir à tout moment:

Celui qui se repent (auprès de son Seigneur) avant que le Soleil ne se lève à l'ouest (avant le Jour dernier), Dieu Se tournera vers lui avec miséricorde.60 

 

Appelle donc (les gens) à cela; reste droit comme il t'a été commandé; ne suis pas leurs passions; et dis: "Je crois en tout ce que Dieu a fait descendre comme Livre,
et il m'a été commandé d'être équitable entre vous.
(Sourate ash-Shura: 15)

 

Il prévenait les mécréants de leur défaite inévitable

La soumission et la dévotion du Prophète transparaissent dans chacun de ses actes et de ses propos. Même dans les moments les plus difficiles, le Prophète était certain que Dieu lui viendrait en aide, que les croyants seraient victorieux et les mécréants déçus.

Dis à ceux qui ne croient pas: “Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l'enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!” (Sourate Al ‘Imran: 12)

Le Prophète a affirmé dans l'un de ses hadiths:

Ce qui vous a été promis arrivera un jour, et vous ne pourrez y échapper.61 

Il a averti les mécréants de leur sort en leur rappelant
l'existence de l'au-delà 

Une des caractéristiques principales de ceux qui nient l'autorité de Dieu est qu'ils ne croient pas en l'au-delà. À l'époque du Prophète aussi, ils doutaient que les hommes puissent un jour être ressuscités dans l'au-delà. Le Prophète réfutait leurs dires de la façon la plus sage et la plus concise. C'est ce qui lui était prescrit par le Coran:

Et ils disent: “Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création?” Dis: “Soyez pierre ou fer ou toute autre créature que vous puissiez concevoir.” Ils diront alors: “Qui donc nous fera revenir?” Dis: “Celui qui vous a créés la première fois.” Ils secoueront vers toi leurs têtes et diront: “Quand cela?” Dis: “Il se peut que ce soit proche.” (Sourate al-Isra': 49-51)

“Lorsque nous serons morts et que nous deviendrons poussière et ossements, serons-nous ressuscités? Ainsi que nos premiers ancêtres?” Dis: “Oui! Et vous serez alors humblement soumis.” (Sourate as-Saffat: 16-18)

Dans l'espoir de les voir revenir sur le droit de chemin et d'embrasser la vraie croyance, le Prophète leur disait que l'au-delà n'était pas si loin d'eux:

Le paradis est plus proche de chacun d'entre vous que la lanière de sa chaussure, et il en est ainsi de l'enfer.62 

Il mettait les mécréants en garde contre les supplices de l'enfer

L'un des principaux devoirs des messagers de Dieu consiste à avertir les hommes et leur inspirer la crainte de l'enfer et du châtiment divin. Les prophètes étaient les instruments par lesquels les hommes apprenaient à craindre Dieu et adopter une bonne morale, et pour certains gagnaient l'accès au paradis. Le Prophète mettait également les gens en garde contre les tourments de l'enfer et s'efforçait de les détourner du péché, de la mécréance et de l'athéisme. Les versets suivants évoquent les avertissements que le Prophète leur adressait au sujet de l'enfer:

Et quand on leur récite Nos versets bien clairs, tu discerneras la réprobation sur les visages de ceux qui ont mécru. Peu s'en faut qu'ils ne se jettent sur ceux qui leur récitent Nos versets. Dis: “Vous informerai-je de quelque chose de plus terrible? Le feu: Dieu l'a promis à ceux qui ont mécru. Et quel triste devenir!” (Sourate al-Hajj: 72)

[Je ne puis que transmettre] une communication et des messages [émanant] de Dieu. Et quiconque désobéit à Dieu et à Son Messager aura le feu de l'enfer pour y demeurer éternellement. (Sourate al-Jinn: 23)

Le Prophète décrivait les supplices de l'enfer en détail à l'intention de ceux qui croyaient ces événements très éloignés d'eux, et comme l'indique le Coran, il leur parlait du grand nombre de gens qui y seraient damnés et comment les hommes imploreraient Dieu de les en préserver, espérant leur inspirer le désir d'y échapper par une conduite vertueuse.

Il parlait avec fermeté aux mécréants, leur disant qu'il
ne se joindrait  jamais à eux

Quoique les mécréants à cette époque fussent plus nombreux et plus puissants à cette époque, le Prophète ne se laissait pas intimider par leur hostilité et leur menace. Avec détermination il leur délivrait le message du Coran et leur faisait clairement comprendre qu'il ne se détournerait jamais du droit chemin. La détermination et la patience sont des traits caractéristiques des croyants, et chaque croyant doit prendre exemple sur la détermination et la forte volonté du Prophète. Citons quelques versets à ce sujet:

Dis: “Il m'a été interdit d'adorer ceux que vous priez en dehors de Dieu.” Dis: “Je ne suivrai pas vos passions: car ce serait m'égarer, et je ne serais plus parmi les bien guidés.” Dis: “Je m'appuie sur une preuve évidente de la part de mon Seigneur, et vous avez traité cela de mensonge. Ce (le châtiment) que vous voulez hâter ne dépend pas de moi. Le jugement n'appartient qu'à Dieu: Il tranche en toute vérité et Il est le Meilleur des juges.” (Sourate al-An'am: 56-57)

Dis: “Ô vous les infidèles! Je n'adore pas ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. À vous votre religion, et à moi ma religion.” (Sourate al-Kafirun: 1-6)

Dis: "Ô mon peuple, agissez selon votre méthode, moi j'agirai [selon la mienne]. Bientôt vous saurez.
(Sourate az-Zumar: 39)

Les rappels du Prophète aux Gens du Livre

Le Prophète s'adressait aux Gens du Livre de la meilleure façon, et leur transmettait non pas une forme polythéiste et corrompue de la religion mais l'ultime révélation de Dieu. Tout comme pour les mécréants le Prophète n'exerçait aucune pression sur les Gens du Livre mais leur prodiguait des conseils éclairés.

Les Gens du Livre, et les juifs notamment, ont pour particularité qu'ils se considèrent comme les meilleurs serviteurs de Dieu et prétendent que nul autre qu'eux n'entrera au paradis. Plusieurs versets dans le Coran mentionnent ce type d'allégations. Le Coran nous retranscrit la réponse donnée par le Prophète à ces déclarations infondées:

Et quand on leur dit: “Croyez à ce que Dieu a fait descendre”, ils disent: “Nous croyons à ce qu'on a fait descendre sur nous.” Et ils rejettent le reste, alors qu'il est la vérité confirmant ce qu'il y avait déjà avec eux. – Dis: “Pourquoi donc avez-vous tué auparavant les prophètes de Dieu, si vous étiez croyants?” (Sourate al-Baqara: 91)

Dis: “Si l'ultime demeure auprès de Dieu est pour vous seuls, à l'exclusion des autres gens, souhaitez donc la mort [immédiate] si vous êtes véridiques!” Or, ils ne la souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains. Et Dieu connaît bien les injustes. (Sourate al-Baqara: 94-95)

Et ils ont dit: “Nul d'autre n'entrera au paradis que les juifs ou les chrétiens.” Voilà leurs chimères. – Dis: “Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques.” (Sourate al-Baqara: 111)

Les juifs et les chrétiens ont dit: “Nous sommes les fils de Dieu et Ses préférés.” Dis: “Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?” En fait, vous êtes des êtres humains d'entre ceux qu'Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Dieu seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c'est vers Lui que sera la destination finale. (Sourate al-Ma'ida: 18)

Ils ont dit: “Soyez juifs ou chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie.” – Dis: “Non, mais suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les associateurs.” (Sourate al-Baqara: 135)

Le Prophète commandait aussi aux croyants de dire que “la foi consiste à croire en Dieu, en Ses anges, Ses Livres, Ses Messagers…”63 quand ils devaient s'adresser aux Gens du Livre.

Le Prophète ne polémiquait jamais avec les Gens du Livre et ne les contraignait jamais à croire

Le Prophète invitait les Gens du Livre à embrasser la foi véritable, sans tomber dans l'idolâtrie, et à vivre selon les préceptes du Coran. Cependant il traitait ceux qui refusaient de lui obéir avec une grande gentillesse et bonté. Il laissait les Gens du Livre libres d'adorer Dieu comme ils le souhaitaient, leur permettait de continuer à observer leurs coutumes et ordonnait à son peuple de les traiter avec équité. On rapporte que le Prophète a dit:

Quiconque tue une personne qui bénéficie de la protection des Musulmans ne sentira pas l'odeur du paradis.64 

Les textes des traités conclus par le Prophète et ses successeurs avec les chrétiens, juifs et autres communautés religieuses ont été conservés jusqu'aujourd'hui et constituent des documents extrêmement importants. Dans le texte de l'accord qu'il avait préparé à l'intention du chrétien Ibn Harris et de ses coreligionnaires par exemple, le Prophète avait fait écrire au tout début: “La religion, les églises, les vies et les biens de tous les chrétiens vivant à l'Est sont sous la protection de Dieu et de Son Messager. Personne ne sera contraint d'embrasser l'Islam. Si un chrétien est tué ou subit un dommage, les Musulmans doivent lui venir en aide”65 et lut ensuite ce verset du Coran: “Et ne discutez que de la meilleure façon avec les Gens du Livre…” (Sourate al-'Ankabut: 46)

Dieu indiquait au Prophète la façon dont son peuple devait traiter les Gens du Livre:

Dis: “Discutez-vous avec nous au sujet de Dieu, alors qu'Il est notre Seigneur et le vôtre? À nous nos actions et à vous les vôtres! C'est à Lui que nous sommes dévoués.” (Sourate al-Baqara: 139)

Il appelait les Gens du Livre à adorer Dieu sans rien Lui associer

Quand il invitait les Gens du Livre à rejoindre la vraie religion, le Prophète leur disait de n'associer aucun partenaire à l'adoration de Dieu et de s'entendre avec les Musulmans sur un dogme commun:

Dis: “Ô Gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne nous prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu.” Puis, s'ils tournent le dos, dites: “Soyez témoins que nous, nous sommes soumis.” (Sourate Al ‘Imran: 64)

Dis: “Ô Gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, en vous opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.” (Sourate al-Ma'ida: 77)

Le Prophète envoya Muadh au Yémen, et lui enjoignit d'inviter les Gens du Livre à adorer Dieu exclusivement:

Tu te rends auprès d'un peuple du Livre. Tout d'abord, invite-les à adorer Dieu seul…66

35. Sahih Boukhari, 4667
36. Sunan Ibn Maajah, Muqaddima, 7
37. Sahih Boukhari et Mouslim
38. Kitaab At-Tawheed, Chap.2, http://islamicweb.com/beliefs/creed/abdulwahab/KT1-chap-02.htm
39. Sunan ibn Maajah, vol. 2, no 3389
40. Tirmidhi
41. Sahih Boukhari, vol.9, no 381
42. Tirmidhi, 279
43. Sahih Boukhari, livre 2, no 375
44. Sahih Boukhari, livre 4, Hadith no. 385
45. Fiqh-us-Sunnah, vol. 4, no 13
46. Sahih Mouslim, livre 40, no 6830
47. Sahih Boukhari, vol. 4, no 626
48.http://www.dartmouth.edu/~alnur/ISLAM/PROPHET/sayings.htm
49. Sahih Mouslim Hadith
50. Abdul Wadoud, Quarante Hadith An-Nawawis, traduit par  Ezzeddin Ibrahim and Denys Johnson-Davies, troisième édition, 1985
51. Hadith rapporté par Imam Ahmad and Abou Dawoud
52. Imam Ghazali, Ihya Ulum-Id-Din (Le livre des sciences religieuses), Islamic Book Service, New Delhi, 2001,Volume III, p.52
53. Imam Ghazali's Ihya Ulum-Id-Din (Le livre des sciences religieuses), Islamic Book Service, New Delhi, 2001,vol. III, p.53
54. Sahih Mouslim, livre 1, no 0164.
55. Sahih Mouslim
56. Sunan Abou Dawoud, vol. 41, no 5097
57. Sahih Boukhari, vol 7, livre 72, no 680
58. Sahih Mouslim, livre 32, no 6248
59. Tirmidhi, no 1376
60. Sahih Boukhari, livre  35, no 6525
61. Sahih Boukhari, vol. 9, no 382
62. Ahmad, vol. 1, no 387; Imam Ibn Kathir, La vie terrestre est une jouissance éphémère
63. Sahih Boukhari, vol. 6, no 300
64. Sahih Boukhari, vol. 9, p.43
65. Yrd. Doç. Dr. Orhan Atalay, Doğu-Batı Kaynaklarında Birlikte Yaşama (Co-existence in Eastern-Western Sources), Gazeteciler ve Yazarlar Vakfı Yayınları, İstanbul, 1999, p.95
66. Sahih Boukhari, 2.537

L'Auteur - Les autres sites de Harun Yahya - Contact - Inscription

Le Saint Coran - Aidez-nous - Livres - Articles - Videos
IMPACT HARUN YAHYA
- PHRASES CHOISIES

Ce site est basé sur les travaux de Harun Yahya, un des intellectuels Musulmans les plus en vue de notre temps. www.harunyahya.fr

 
 
>